Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

Maintien à domicile: 20M€ supplémentaires

Maintien à domicile: 20M€ supplémentaires
Téléassistance
Le 16 novembre 2016

Le gouvernement vient récemment d'accorder un budget de 20 millions d'euros en faveur de l'aménagement des logements des personnes âgées et handicapées. Cette problématique, rarement médiatisée, est pourtant essentielle au confort de vie des concernés. D'après l'INSEE, les personnes âgées souhaitent en grande majorité rester à leur domicile. 80 % des personnes âgées désireraient en effet rester chez elle aussi longtemps que possible.

Plus de budget pour adapter les logements aux personnes âgées et handicapées

Le ministère des Affaires sociales a annoncé vendredi dernier le vote d'un budget de 20 millions d'euros supplémentaires, dans le cadre du budget de la Sécurité sociale. Le but est d'adapter les logements des personnes âgées et handicapées qui souhaitent continuer à vivre chez elles. La loi ASV (Adaptation de la Société au Vieillissement) prévoit en effet des moyens qui permettront d'adapter ces logements pour permettre aux personnes concernées de rester à domicile le plus longtemps possible, si elles le désirent. L'objectif fixé par le gouvernement est d'atteindre 100 000 logements adaptés dans le parc privé en 2017. François Hollande avait déjà fixé un objectif de 80 000 logements d'ici la fin de son quinquennat, l'objectif avait été atteint en juin 2016. À noter également l'adoption en septembre par les députés d'un fonds de 50 millions d'euros qui sera consacré au soutien des services d'aide à domicile.

Favoriser l’autonomie des seniors

Aménager les logements va permettre aux personnes concernées de garder une grande partie de leur autonomie, ce qui leur offrira ainsi la possibilité de continuer à vivre chez elles. Il s'agit par exemple d'aménagements contre des possibles accidents (chutes...). Certains technologies peuvent aussi être intégrées au logement dans des soucis de sécurité par exemple (solutions de téléassistancedétecteur de chute, alarme). Le développement de ce type de technologies est encore relatif, mais avec l'arrivée d'une nouvelle génération de seniors, plus à l'aise avec ces nouvelles technologies, leur présence est susceptible de s'accroître dans les années à venir.

Retrouvez-nous sur facebook

icon
tel