Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

Prévention chute personnes âgées

Les chutes des personnes âgées

Aussi dangereuse sur le plan physique que sur le plan psychologique, la chute est la première cause de décès accidentel chez les seniors de plus de 65 ans en France. Quels sont les moyens de préventions possibles ? Comment se prémunir des chutes ?

Canne senior

Qu'est-ce qu'une chute ?

Il existe trois types de chutes : la chute lourde, la chute molle et la chute syncopale.

Dans le cas de la chute lourde, celle-ci survient suite à la perte d'équilibre et s’associe à un choc rapide contre le sol. La chute molle est similaire mais implique que le senior se retient à un objet ou un mur avant de tomber, amortissant le choc au sol. Enfin, la chute syncopale, comme son nom l'indique, survient suite à une perte de connaissance chez le senior.

Chez la personne âgée, la chute à domicile peut survenir lors d’activités ménagères, lors d’un déplacement dans la maison, ou en se levant d’un lit ou d’une chaise par exemple. Un manque d’équilibre, une diminution de la masse musculaire, une perte de réflexe sont autant de facteurs qui peuvent favoriser une chute.

Fracture personne âgée

Quels risques chez la personne âgée?

De façon générale, le vieillissement fragilise l'ossature des personnes âgées, les rendant par conséquent plus vulnérables aux chutes. Les risques d'une chute varient d'une personne à une autre, en fonction des circonstances dans lesquelles elle a eu lieu. Ce sont les fractures qu’il faut le plus redouter suite à une chute chez une personne âgée. En effet, plus que les hématomes, les fractures peuvent réduire l'autonomie de la personne qui en souffre, voire même, provoquer une perte totale d'autonomie.

Téléassistance détecteur de chute

La Téléassistance pour prendre en charge une chute au plus vite

Les progrès techniques ont donné naissance à plusieurs technologies permettant de mieux encadrer les seniors en cas de chutes, qu'elles soient légères ou sévères. Les services de téléassistance proposent aujourd'hui différentes solutions qui peuvent permettre de surveiller au quotidien une personne âgée, et garantir une prise en charge rapide si nécessaire.

Europ Assistance propose par exemple un bracelet de sécurité avec bouton d’appel, qui permet d’être mis en relation immédiatement avec un téléassistant. Il existe également une montre détecteur de chute, qui calcule l'altitude du porteur pour repérer d'éventuelles chutes brutales. Cet objet connecté autonome appelle de lui-même le plateau des téléassistants dans le cas où le senior ne serait pas capable de parler (perte de connaissance par exemple).

Ce dispositif est un détecteur de chutes lourdes. La détection de chute ne prend pas en charge les chutes dites molles ou ralenties (dans le cas d’une chute lente depuis un fauteuil par exemple ou ralentie en se tenant à un meuble). Par conséquent,  si la personne a la capacité physique de pouvoir appuyer sur le bouton du détecteur, alors qu'elle n’hésite pas à le faire.

Plus la personne âgée restera longtemps au sol suite à une chute, plus les conséquences sur sa santé seront importantes. Il convient donc de prendre en charge une chute le plus rapidement possible, pour que le senior garde son autonomie.

Mains personnes âgées

Les chutes des personnes âgées en chiffre en France

Selon les organismes de la santé publique, on compte un peu plus de 2 millions de chutes chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Les chiffres montrent aussi qu'une personne sur deux subit une chute dans la tranche d'âge des plus de 80 ans.

L'Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) indique que près de 50.000 chutes causent une fracture du col du fémur, ce qui est très lourd pour une personne âgée.

Enfin, 40% des personnes ayant été hospitalisées après une chute ne peuvent plus être maintenues à domicile à cause de leur perte d'autonomie. Raison de plus pour prévenir du mieux possible ces chutes et sécuriser le domicile. Plus tôt les services d'urgence interviendront dans la prise en charge d'une chute, moins lourdes seront les conséquences et séquelles.

Sport muscles senior

Comment prévenir les chutes?

On distingue trois moyens de prévenir les chutes, et de diminuer les risques :

  • l'exercice physique : elle reste l'une des meilleures pistes pour prévenir les chutes, car elle permet de réduire l'obésité, mais aussi de prévenir de nombreuses maladies cardiovasculaires, ainsi que l'ostéoporose. Elle permet de maintenir la masse musculaire. Une activité d’intensité modérée et suffisante pour une personne âgée : marche, natation, monter des escaliers, etc.
     
  • le régime alimentaire : protéines, calcium et glucides, mais aussi une hydratation ponctuelle.
     
  • l'aménagement de l’habitat : penser aux petits aménagements faciles à mettre en place, comme enlever du passage tous ce qui peut gêner la marche : fils, boites de rangement, tapis... D’autres aménagement un peu plus lourds peuvent être à prévoir : le remplacement d’une baignoire par une douche à l’italienne par exemple. L'installation de barres d'appui dans les endroits stratégiques de la maison peut également aider la mobilité.

NOS GUIDES SUR LA PRÉVENTION DES CHUTES

 

Chez les personnes âgées, la chute peuvent avoir des conséquences directes et indirectes. Parmi elles, le syndrome post-chute a une forme plus insidieuse. De quoi s’agit-il ? Comment l’identifier, l’éviter ou le traiter ?

 

La perte de mobilité et d’équilibre accroit les risques de chute chez les seniors. Comment identifier et prévenir les principaux facteurs de chute chez les personnes âgées ?

 

Pour une personne âgée, la chute dans les escaliers peut avoir de graves conséquences. Quelles en sont les causes ? Comment les éviter ?

 

Seniors, connaissez-vous le diagnostic « Bien chez moi » de la caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO ? En quoi consiste ce diagnostic et comment en bénéficier ?

 

Avec la perte de mobilité, il peut être nécessaire d’aménager le domicile d’une personne âgée pour écarter tout risque de chute. Quelles sont les aides financières disponibles pour aider à l'amélioration de l'habitat des personnes âgées ?

icon
tel