Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

D’après une étude de l’INSERM, les personnes âgées négligent leur vue

Mauvaise vue personnes âgées
Santé
Le 26 décembre 2018

Une étude de l'INSERM démontre que plus de 40 % des seniors ont non seulement des problèmes de vue, mais surtout des lunettes non adaptées à leurs difficultés visuelles. Les raisons de ce décalage entre le besoin et le dispositif de correction sont à la fois financières et fatalistes, mais cette différence occasionne aussi des troubles bien plus inquiétants : l’isolement et la difficulté à accéder à d’autres soins.


Des raisons financières, mais pas seulement
La première raison qui vient à l’esprit lorsque l’on envisage de changer de lunettes, c’est la dépense qu’une telle mesure va engendrer. La correction nécessaire étant généralement importante, le tarif des verres a tendance à être particulièrement élevé lorsque l’on vieillit. Ainsi, il n’est pas rare que le coût des montures et des verres dépasse les plafonds de prise en charge des mutuelles. Les seniors ayant une petite retraite ne peuvent donc pas assumer cette dépense, revenant parfois à plusieurs centaines d’euros.

Autre raison pour laquelle les seniors ne sont pas enclins à changer de lunettes, le fatalisme. Pour la plupart d’entre eux, la mauvaise vue va de pair avec l’âge. Il est presque « normal » d’avoir une mauvaise vue lorsque l’on vieillit selon la majorité des personnes interrogées. Or, il n’en est rien, et une mauvaise vue peut avoir des conséquences bien plus importantes que des difficultés à lire ou à regarder une émission télévisée.


La mauvaise prise en charge des problèmes de vue, un frein vers l’accès aux soins ?
Lorsque le senior rencontre de difficultés pour voir, il a tendance à s’isoler davantage. Cet isolement a des conséquences sur le moral de la personne, qui devient plus sujette à la déprime, voire à la dépression. En outre, il n’est pas rare de constater que les hommes comme les femmes ayant une mauvaise vue peinent à se déplacer facilement. Les rendez-vous médicaux sont moins fréquents, et le senior peut rapidement manquer de soins réguliers.

Les problèmes de vue ne sont pas une fatalité, et l’âge n’a rien à voir dans cette baisse d’acuité visuelle. Il existe de nombreuses solutions pour corriger sa vue, à l’aide de lunettes, de lentilles de contact ou encore avec une chirurgie légère. Plusieurs prises en charge exceptionnelles, notamment auprès des mutuelles et de la Sécurité sociale, sont possibles pour être entièrement remboursé de ses dépenses d’optique ponctuelles.
 

Etude sur plus de 700 personnes âgées de plus de 78 ans. Voir l’étude.
 

Retrouvez-nous sur facebook

icon
tel