Aller au contenu principal
type contact

Besoin d’une information ?

Nos conseillers sont à votre disposition au :

01.70.72.46.23

*Prix d’un appel local

Du lundi au vendredi
de 9h à 18h

En conformité avec le dispositif gouvernemental BLOCTEL
Quel horaire d’appel préférez-vous ?

Vos coordonnées téléphoniques sont recueillies par nos équipes uniquement afin de nous permettre de respecter nos engagements à votre égard et de vous recontacter à la suite d’une demande de votre part. Conformément aux dispositions légales applicables, nous vous informons que vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr

Tout savoir sur la colocation entre seniors

Co-location entre personnes âgées
Habitat
Le 28 novembre 2018

Rencontrant un vif succès ces dernières années, la colocation entre seniors permet aux personnes avançant en âge de maintenir leur train de vie et de rompre avec la solitude. Mais si le bon sens semble de mise lors d'une location commune ou d’un partage de votre bien immobilier, il convient toutefois de respecter certaines règles. Découvrez-en plus sur ce nouveau mode d’habitation de nos aînés.


Des raisons économiques, mais pas seulement
Lorsqu’une personne arrête son activité professionnelle et devient retraité, il n’est pas rare que son train de vie se réduise. Les coûts importants du logement ont incité de nombreux étudiants et jeunes actifs à envisager une colocation, il était donc logique que les seniors en fassent de même. En divisant un loyer ou en percevant une rente locative pour une surface de son logement, les personnes âgées peuvent ainsi conserver les petits plaisirs de leur vie, comme les activités manuelles ou sportives, les sorties entre amis ou encore les soins esthétiques.

Mais le gain financier est loin d’être la seule raison de cet engouement pour le logement partagé. Une colocation est avant tout une façon de profiter de compagnie au quotidien. La solitude est un des fléaux des personnes âgées. Outre l’aspect rassurant qu’une personne pourrait appeler les secours en cas de besoin, la vie en communauté ouvre de nombreuses voies de communication et de partage. Les seniors ayant, la plupart du temps, les mêmes centres d’intérêt, il est plus commode pour eux de se réunir pour un jeu de société, pratiquer un sport ou pour regarder une émission télévisée.


Les mêmes règles s’appliquent comme dans toute colocation traditionnelle
Si la colocation entre seniors ne présente, de prime abord, que des avantages pour l’ensemble des colocataires, il n’en demeure pas moins que certaines règles de vie en communauté doivent s’appliquer, comme dans tout autre type de colocation. L’établissement et la prise en compte d’un règlement intérieur, notamment en matière de temps d’utilisation des espaces communs ou encore des visites de proches, sont indispensables au bon déroulement de la colocation.

Dans l’éventualité où l’un des colocataires viendrait à quitter la colocation, l’accueil d’un autre colocataire ne peut se faire sans l’accord explicite des autres habitants du logement en commun. Il convient également de se renseigner sur les habitudes de chaque senior participant à ce nouveau mode d’hébergement. Un senior fumeur risque d’incommoder un non-fumeur, ou une personne ayant un animal de compagnie peut rapidement s’attirer les foudres de ses voisins de chambre en cas de défaillance dans une sortie.

Dans tous les cas, il convient de bien se renseigner sur toutes les conditions de colocation entre seniors avant de vous engager. Si ces conditions vous paraissent acceptables, la colocation entre personnes âgées reste un des meilleurs moyens pour se sentir en sécurité et moins seul lorsque l’on vieillit.
 

Retrouvez-nous sur facebook

icon
tel