Contactez-nousAppelez-nous
Ici : 
  1. Accueil
  2. Nos guides
  3. Le rôle d'aidant familial
 

Le rôle d'aidant familial

Illustration Le rôle d'aidant familial
 

Chaque année, ils sont plus nombreux à épauler leurs proches en perte d’autonomie : les aidants familiaux.

Ils sont près de 11 millions en France, dont près de la moitié sont actifs. Qui sont-ils ? Que font-ils pour leurs proches ? De quelles aides et soutiens peuvent-ils bénéficier en France ? Découvrez notre guide.

Qu'est-ce qu'un aidant familial ?

Le terme d’aidant familial désigne toute personne venant en aide aux personnes âgées dépendantes, en perte d’autonomie, ou handicapées. Il s’agit d’une personne choisie par la personne dépendante ou faisant partie de l’entourage proche.

Le Collectif inter-associatif d’aide aux aidants familiaux donne la définition suivante : « la personne qui vient en aide à titre non professionnel, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités quotidiennes ».

L’aidant apporte différents types de soutiens à son proche : aide morale, aide aux tâches administratives, tâches ménagères. Les aidants ont aussi un rôle de surveillance pour éviter tout accident, et ils peuvent aussi aider dans la gestion du budget. Certains peuvent prodiguer des soins, d’autres apporter une aide financière… Les manières d’aider sont très nombreuses.

En France, un quart des aidants apportent leur soutien au quotidien, et près de la moitié de manière hebdomadaire.

Une journée nationale des aidants a été fixée au 6 octobre de chaque année et a pour objectif la mobilisation des institutions et de l’opinion autour du rôle des aidants.

La situation des aidants en France

On estime aujourd’hui à 11 millions le nombre d’aidants en France, dont 4.3 millions pour des personnes âgées. Dans la plupart des cas, il s’agit de conjoints (57 %) ou de membres de la famille (17 %). Les femmes sont un peu plus nombreuses que les hommes à endosser ce rôle (53 % contre 47 %). Dans 23 % des cas, l’accompagnement est mixte avec une aide d'un proche et d'un professionnel.

Le rôle d’aidant est prenant tant physiquement que moralement. D’autant plus que près de 57% des aidants ont plus de 50 ans. Nombreux sont ceux qui souffrent de problèmes de santé qu’ils n’avaient pas avant d’être aidant : troubles du sommeil, douleurs physiques.

Pour ceux exerçant une activité professionnelle, il peut être difficile de concilier sa journée de travail tout en s’occupant de son proche. D’après le baromètre des aidants réalisé par l’institut BVA en 2017, la fonction d’aidant peut même avoir des répercussions importantes sur son emploi : refus de mobilité géographique, réduction du temps de travail, refus de promotion, arrêt total de l’activité professionnelle. Par ailleurs, dans les 12 derniers mois, environ 26 % des aidants familiaux ont dû prendre des congés de 26 jours en moyenne pour soutenir un proche.

Quelles aides et soutien pour les aidants ?

Les mesures gouvernementales

Les mesures du gouvernement avancent en faveur des aidants depuis quelques années. La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement du 1er janvier 2016 reconnait par exemple le statut d’aidant.

Petit à petit, des mesures d’aide aux aidants sont mises en place pour les soutenir et les décharger dans ce rôle difficile. Le congé de proche aidant, le droit au répit, l’autorisation du don de congé aux aidants, et plus récemment l’expérimentation du « Baluchonnage » dans le cadre du plan grand âge sont autant de mesures qui leur permettent de se reposer ou de se dégager du temps.

Prochainement, un décret de la loi pour l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) précisera les modalités de l’assouplissement et de l’élargissement du congé de soutien familial pour les aidants, qui doivent souvent concilier une activité professionnelle et l’accompagnement d’une personne âgée dépendante.

Les associations d’aidants

Des associations sont également toujours plus nombreuses pour épauler, écouter, conseiller. Elles permettent aussi de rompre l’isolement de certains aidants afin de supporter un quotidien parfois difficile. Ces associations permettent aussi de mettre en relation des personnes qui vivent la même épreuve, concernant la maladie d’Alzheimer par exemple.

Les principales associations sont listées dans cet article de notre blog.

De plus, n’oublions pas que les aidants familiaux peuvent être aidés par tous les métiers de l’aide et du service à domicile : aide à domicile pour le ménage, les petites tâches administratives, aide au soin, à la toilette, etc. Travailleurs sociaux, auxiliaires de vie, aide-soignants sont autant de corps de métier qui peuvent épauler l’aidant au quotidien.

Enfin pour rassurer les aidants familiaux quand ils ne peuvent pas être près de leur proche ou encore pour les soulager, nous prenons leur relais et veillons sur leurs proches 24h/24 - 7j/7, ils ne sont plus jamais seuls. Les aidants familiaux sont rassurés et plus sereins. 

 

Notre équipe de téléassistants

  • vous répond immédiatement, 7 jours sur 7 et 24h sur 24h.
  • est composée de plus de 70 personnes à temps plein, situées en France.
  • reçoit une formation continue.
  • est aussi présente pour vous rassurer et vous écouter.
  • peut vous aider au quotidien, par exemple pour trouver un plombier le dimanche grâce au réseau de prestataires agréés Europ Assistance.

Nos engagements

Au-delà du matériel, Europ Assistance - La Téléassistance c'est aussi la qualité du service et l'engagement humain qui font notre réputation :

  • Une oreille attentive et qualifiée pour répondre à tous vos appels.
  • Un conseiller local, qui viendra vous aider à choisir la bonne solution, remplira le contrat et viendra faire l'installation chez vous.
  • L'assurance que nous mettrons tout en oeuvre pour assurer votre bien-être et celui de vos proches.

Nos solutions à domicile

Nos solutions Téléphones portables

 
* Vous vivez, nous veillons